Comment vivre une vie pleine de sens ?

« Mais… il y a des gens qui payent pour ça ? »

Voilà la réaction d’un collègue quand il a appris que je quittais mon poste pour créer mon activité d’accompagnement par la création. Je me rappelle très bien son air vraiment perplexe, comme si je lui parlais d’un autre monde (peut-être que c’était le cas d’ailleurs !).

Sous-entendu : il existe vraiment des personnes qui sont prêtes à payer pour parler d’elles, de leur vie, de leurs difficultés…, dessiner et peindre…, en espérant aller mieux ? Et tout ça sans être remboursées par la Sécurité Sociale en plus ?

Il a fini par me dire que ses parents et ses grands-parents avaient eu une vie difficile et qu’ils avaient autre chose à penser (que de se regarder le nombril ? Je traduis là, mais je ne dois pas être bien loin de ce qu’il avait en tête). 

Mais qui est donc cette espèce rare, prête à consacrer de l’argent pour mieux se connaître, soi et ses besoins, ses valeurs ?
Qui privilégie ce chemin exigeant pour donner du sens à son passé et à son avenir ?
Qui se donne les moyens de vivre sa vie ?

Vivre sa vie plutôt que survivre

Pas seulement de l’argent d’ailleurs. Du temps aussi, souvent beaucoup. Et de l’énergie, encore plus.

Parce qu’il en faut, de l’énergie pour aller regarder ce qui se passe tout au fond de soi, toutes les blessures, les choses moches, difficiles et lourdes qu’il serait bien plus simple de garder cachées.

Oui, il faut être sacrément motivé pour se lancer dans une telle démarche, et ça n’a rien à voir avec le fait de se regarder le nombril, d’être égoïste, égocentré ou je ne sais quoi.

Et tout ça pour quel résultat ?

J’ai envie de te demander : combien es-tu prête à payer pour être toi-même ?
Alignée à qui tu es vraiment, bien dans ta peau et dans tes baskets, avec la sensation d’être à ta place et de vivre la vie que tu as envie de vivre ?

Quel est le prix d’une vie pleinement vécue en accord avec toi-même ?

Et quel est le prix à payer pour passer à côté de toi et de ta vie ?
Pour continuer à avancer sur une voie que tu n’as peut-être même pas vraiment choisie et qui ne te convient pas, et  t’épanouit encore moins ?
Pour consacrer de plus en plus d’énergie à maintenir en place tout un “système” dans lequel tu ne te reconnais pas et tu ne te sens pas à ta place ?

Toutes les études auprès de personnes en fin de vie disent la même chose.
Au moment du bilan, l’évidence est là : une « bonne vie » n’a rien à voir avec l’argent, et tout avec le sens, les valeurs que nous portons et les relations que nous entretenons avec nos proches.

L’humain, les moments de complicité, de connexion profonde, priment sur le matériel (et je ne dis pas que le matériel ne compte pas).  

Alors si tu te sens mal, empêtrée, empêchée…
Si tu as l’impression d’avoir fait les mauvais choix à un moment et de passer à côté de ta vie…
Si tu sens qu’il y a de grandes choses en toi qui ne demandent qu’à s’exprimer mais que tu as peur…

C’est ok de te consacrer du temps, de l’attention, de l’énergie… et de l’argent (!) pour nettoyer, prendre soin et guérir ce qui a besoin de l’être, afin de poser de nouveaux choix plus conscients et en accord avec tes vrais besoins et tes vraies valeurs.    

Est-ce que tu es prête à te donner les moyens de passer à une nouvelle étape de ta vie ?

Je t’invite à découvrir Révéler mon Or, l’accompagnement intuitif pour transformer le plomb en Or et te recréer.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez votre outil pour lâcher prise et vous recentrer en 3 étapes

En validant votre demande, vous serez automatiquement ajouté à la liste de diffusion de la newsletter pour recevoir les actualités, nouveaux articles et vidéos. Vous pourrez vous désabonner à tout moment de cette liste