Aime qui tu es, comme tu es

Nous aimerions souvent être plus ceci, moins cela. Avoir un autre corps, des cheveux blonds quand nous sommes brun(e) ou l’inverse, des traits de personnalité ou des capacités différentes, une autre histoire, parfois une autre famille…

Ah ! Si seulement je ressemblais à untel / untelle (choisissez votre « modèle »).
Si seulement je ne me mettais pas en colère, je maîtrisais mieux mes émotions…
Si seulement j’étais cool comme…
Si seulement j’avais plus le sens de la répartie, j’avais plus d’humour…
Si seulement je me sentais à ma place…
Si seulement j’avais plus d’argent…
Si seulement… Si seulement…

Cessez d'être en lutte contre vous-même !

Derrière tous ces “si seulement”, il y a “si seulement j’étais différent(e), si seulement j’étais quelqu’un d’autre”.

Nous luttons contre les parties de nous-même que nous n’acceptons pas.

En fait, nous sommes en guerre contre nous-même, et baignons dans une énergie de manque puisque nous partons du principe que nous devrions être autrement.

Et pourtant…
N’avez-vous jamais entendu telle star qui fait rêver la planète entière dire qu’elle se trouve plein de défauts et ne s’est jamais sentie belle ? Ou qu’elle n’assume pas son physique ?

Pensez-vous vraiment que les personnes les plus riches sont forcément heureuses et qu’elles se sentent en sécurité ?

Pensez-vous vraiment qu’avoir un corps parfait, un esprit parfait, un comportement parfait, une vie parfaite… vous rendrait plus heureux/se ? Avec tout ce que la perfection a de relatif…

Evidemment non… c’est un leurre !
Une quête sans fin d’un idéal qui n’existe pas, qui nous épuise et génère souvent une forme de violence, contre nous-même et contre les autres.

Aime qui tu es !

Aime-toi comme tu es, là, maintenant.
Avec tes « trop » ET tes « pas assez ». Tes débordements ET tes empêchements. Tes aspects lumineux ET sombres.

Fais la paix avec TOUT ce que tu es.

Passe de « non, je refuse d’être comme ça » à « oui, j’accepte tout ça et je choisis d’évoluer ».

Ca ne veut pas dire que tu n’aies pas envie de changer, de trouver un autre équilibre.
Au contraire ! Tu n’es pas figé(e) et tu es un être en évolution.

Préfères-tu construire à partir d’un état de paix ou d’un état de guerre ? D’acceptation ou de refus ?

Ton point de départ, c’est toi, dans toutes tes facettes, ici et maintenant.
C’est à partir de ce centre que tu peux vraiment agir et te recréer.  

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez votre outil pour lâcher prise et vous recentrer en 3 étapes

En validant votre demande, vous serez automatiquement ajouté à la liste de diffusion de la newsletter pour recevoir les actualités, nouveaux articles et vidéos. Vous pourrez vous désabonner à tout moment de cette liste