Prendre soin… de soi ou des autres ?

Prendre soin, selon les cas, c’est soigner, pourvoir aux besoins, prêter attention. A soi et aux autres, la grammaire ne fait pas de différence !

Pourtant, pour beaucoup d’entre nous, et encore plus pour les femmes, il est plus facile de prendre soin des autres que de nous-même.
Etre présent, à l’écoute, aux petits soins, rendre service… peu importe la forme que cela prend. Etre là pour l’autre est souvent une évidence. « Je ne vais pas le/la laisser tomber maintenant », « il/elle a besoin de moi »…

Alors qu’être là pour soi-même… pourquoi est-ce si difficile, voir mal vu ?

Prendre soin de soi, entre égoïsme et culpabilité

Si je m’occupe de moi, je risque d’être perçu comme quelqu’un d’égoïste… ou de me sentir moi-même égoïste !

Certaines personnes semblent ne vivre que pour les autres, à travers eux. Toujours à s’occuper de quelqu’un, qu’il le demande ou pas…, sans jamais prendre de temps pour elles-mêmes.
D’autres sont très fortes pour nous faire culpabiliser lorsqu’on leur dit non. Consciemment ou inconsciemment, directement ou de façon détournée.

Qui n’a pas déjà accepté de donner un coup de main, de prêter une oreille attentive… sans en avoir vraiment envie ? Donc sans vraiment être présent(e) pour l’autre, voir bouillonnant d’envie de couper court et d’être ailleurs ?

Si j’entre dans ce jeu de prendre soin de l’autre alors que je n’en ai pas envie ou que j’aurais vraiment besoin de m’occuper de moi-même, alors je m’oublie et fais passer l’autre en premier.
Avec le risque d’être à bout et d’avoir envie de faire payer à l’autre le prix de mon attention. Comme s’il était responsable de mon choix… 

Nous traversons tous des moments de vie compliqués, stressants, qui nous sollicitent de toute part. En plus de notre quotidien, nous devons être partout et continuer à être efficace, « productif », comme si de rien n’était… et avec le sourire s’il vous plait !
Dans ces moments, encore plus que d’habitude, nous avons le devoir, et pas seulement le droit, d’arrêter d’en faire toujours plus et de nous occuper de nous-même !

« La vieille et malheureuse habitude de la pensée binaire donne à croire que prendre soin de soi conduit à cesser de prendre soin des autres et que pour bien prendre soin des autres il faut « s’oublier » !
Pourquoi y aurait-il opposition entre le soin que nous prenons des autres et celui que nous prenons de nous-même ?
Quand je pense aux êtres – nombreux – qui ont payé de leur personne ou qui font payer aux autres l’oubli de soi, je suis pris d’une immense tristesse ».
Thomas d’Assembourg – Cessez d’être gentil, soyez vrai !

Prendre soin de soi : être souverain en son royaume

Prendre soin de moi, c’est être aligné(e) et agir à partir de mon propre centre.

C’est être présent(e) à moi-même, être à mon écoute pour sentir ce dont j’ai besoin, ce qui est vraiment juste pour moi. Cela passe par reconnaître ma propre valeur pour me choisir, me faire passer en premier.

Ca ne fait pas de moi quelqu’un d’égoïste, de méchant ou de faible. Au contraire, cela marque mon degré de conscience et de centrage. Personne ne peut prendre soin de moi mieux que moi, parce que moi seul(e) peut savoir ce dont j’ai besoin.

Oui, je peux ne pas être en capacité de répondre au besoin de l’autre parce qu’à ce moment-là, le plus juste est de prendre soin de moi, quelle que soit la forme que cela prenne.

Et si je sais ce dont j’ai besoin, alors il est de ma responsabilité de me l’offrir, dans la mesure du possible. Parce que si je fais la sourde oreille à ce qui se passe en moi, alors je ne suis pas juste envers moi-même. Mon besoin non entendu va grandir jusqu’à ce que je n’ai plus le choix…

Il n’y a aucune distinction entre prendre soin de soi et prendre soin des autres.

J’ai besoin de temps pour m’occuper de moi, seul(e) ou non. Je suis celui ou celle qui prend soin de toi lorsque tu en as besoin. En d’autres occasions, je suis aussi celui ou celle dont tu prends soin.  
C’est un cycle perpétuel, dont nous faisons tous partie.  

 

“Débloque ta vie ! ” : la méthode en 28 jours
pour installer un changement concret

Vous avez envie de faire évoluer une situation dans laquelle vous êtes coincé(e), d’installer une nouvelle habitude, de changer un comportement…

Comme plus de 600 personnes avant vous, boostez votre élan vers le changement !

La méthode “Débloque ta vie !” vous aide à trouver vos clés personnelles du changement et à les ancrer de façon durable.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Recevez votre outil pour lâcher prise et vous recentrer en 3 étapes

En validant votre demande, vous serez automatiquement ajouté à la liste de diffusion de la newsletter pour recevoir les actualités, nouveaux articles et vidéos. Vous pourrez vous désabonner à tout moment de cette liste